Complexe de ventes

Un complexe de ventes optimisé pour les chevaux, acheteurs et vendeurs

AUCTAV a investi en 2023 les murs historiques du Haras de Bois Roussel pour créer un espace de ventes de premier plan, entièrement rénové pour accueillir chevaux, vendeurs et acheteurs dans des conditions optimales. Outre le charme de ce lieu chargé d’histoire entièrement réhabilité, le haras présente une configuration centrale particulièrement paisible pour les chevaux et une ressemblance avec des lieux qu’ils connaissent au quotidien, et particulièrement optimisée pour les acteurs gravitant autour de la salle de ventes placée en plein centre. Le Haras de Bois Roussel est par ailleurs idéalement placé dans l’Orne près des axes routiers menant à Deauville et à la région parisienne.


8 hectares

120 boxes

1 marcheur

1 rond de longe

Paddocks en sable

2 aires de chargement
©️Elise Fossard Photography
©️Elise Fossard Photography
©️Elise Fossard Photography
©️Elise Fossard Photography
©️Elise Fossard Photography
©️Elise Fossard Photography

L'histoire du haras

AUCTAV s’est offert des murs historiques pour écrire son destin. Etendu sur 312 hectares, le Haras de Bois Roussel fut l’un des plus grands haras de France. Créé en 1802 par la famille Roederer, il a été occupé successivement par les grands éleveurs Henry Delamarre, le « captain » J.-D. Cohn, Léon Voltera, la comtesse Batthyany et plus récemment par les poulinières de la famille Wildenstein et les yearlings de Jean-Pierre Dubois. Bois Roussel a également vu naître de grands champions comme Vermout, Teddy, Sir Galahad – ancêtre de Montjeu, Bois Roussel, Vatellor ou encore Plucky Liège. C’est aussi ici que Peinture Rare a terminé sa vie, légendaire mère de Peintre Célèbre qui s’était adjugé le Prix de l’Arc de Triomphe.

Retour aux origines

En 1859, le comte Pierre Roederer crée un haras, sur une partie du domaine de Bois Roussel que son grand-père, le comte Pierre Louis Roederer, avait acquis en 1814. Il s’associe à Henry Delamare et la réussite ne se fait pas attendre : Vermouth gagne le Grand Prix de Paris (1860), Boïard remporte le Prix du Jockey Club (1873), le Royal Oak et le Grand Prix de Paris (1874), le Prix du Cadran et la Coupe d’Or d’Ascot. Bois Roussel, Prologue et Patricien sont d’autres vedettes de l’élevage.

Le domaine de Bois Roussel, au début du XXe siècle, est repris par la comtesse de Rochefort, fille du comte Pierre Roederer. Au lendemain de la Première Guerre Mondiale, elle loue la totalité du haras à Jefferson Davis Cohn, un Américain qui investit dans l’élevage et les courses. Il envoie alors ses propres juments à Bursard: Plucky Liège, dont un fils Bois Roussel est vainqueur du Derby d’Epsom (1935) et Teddy, née en 1913, qui va donner naissance à deux champions : Sir Gallahad et Bull Dog, étalons extraordinaires repartis aux États-Unis. En France, seul un descendant est connu : Aethesltan.

En 1932, c’est Léon Volterra, passionné d’élevage, qui rachète l’effectif. À la mort de Léon Volterra en 1949, son élevage est transféré au haras de l’Orne alors dirigé par sa veuve. La comtesse de Rochefort reprend donc la charge de Bois Roussel mais le haras ne retrouve sa notoriété qu’en 1970 quand la comtesse Margit Batthyány le rachète. Ses élèves triomphent : Caro (né en 1967), Prix Ganay, d’Ispahan, d’Harcourt et Dollar ; Gift Card (né en 1969), Prix Perth, Dollar et des Princes of Wales Stakes ; San San, Prix de l’Arc de Triomphe (1972) ; Marlia (célèbre poulinière) ; Sword Dancer (étalon né en 1956 aux États-Unis et entré en France en 1970), 15 fois vainqueur.

En 1974, la comtesse Margit Batthyány vend une partie de son élevage mais le haras de Bois Roussel compte de nouvelles victoires, notamment celle d’Almeira en 1983 dans le Prix Marcel Boussac (Gr.1). Puis, sous la supervision de Louis Champion, une centaine de juments vont à Bois Roussel : Nono Nanette, Royal Model, Matuschka, Campione. Des étalons y stationnent également : Pharly, Comely, Shafaraz, tous gagnants de prix. La réussite de Bois Roussel tient à la qualité de ses herbages et à ses grands propriétaires éleveurs !